Mis en avant

stress et conseils au quotidien

Echappons au Stress

En cette période de confinement, le stress peut remonter à la surface avec tout ce que cela engendre.

Les effets du stress sont multiples, mais l’on pense moins au lien entre stress et problèmes digestifs. L’état de stress mais aussi l’anxiété, la dépression entrainent souvent :

  • Une modification du transit intestinal

En empêchant l’estomac de faire la vidange, en ralentissant la motricité de l’intestin grêle et en accélérant le transit au niveau du côlon.

  • Des douleurs digestives

En cas de stress intense, on sent davantage son système digestif. C’est comme si nous y étions ‘’connecté’’. Alors lorsque vous passez à table :

En pratique, il faudra : Modifier sa POSTURESa RESPIRATIONle contenu de son assiette et parfois même modifier le rythme de vos repas.

Si vous avez des douleurs  

Evitez de manger à une table basse. Vous aurez tendance à vous plier en avant et comprimer le ventre, l’estomac et donc de bloquer, de perturber le passage des aliments.  

Evitez de mettre trop d’aliments de la même famille dans votre assiette. En effet, plus il y a de groupes d’aliments (de glucides (féculents, sucre, céréales, légumineux), de protéines (viande rouge ou blanche, œufs, poisson, fruits de mer, fromage..), légumes crus variés (carottes rapées, betteraves, tomates, concombre, salade…..) et plus la digestion sera compliquée et très longue (+ de 4h en général selon votre repas).  

Evitez de prendre du poids pendant cette période : Moins de déplacements, plus de télévision si l’on est en appartement surtout, ou de jeux vidéos…..il va falloir faire un peu attention car après cette période, vous allez vous détester et du coup : Re – stress ! alors : NON.     .

Et si en plus de cela vous me mettez de ‘’mauvaises graisses’’ : charcuteries, beurre cuit, huile de palme, produits industriels mélangeant mauvaises graisses mais aussi beaucoup de sucre….Alors là vous risquez de vous sentir très fatigué, ballonné et j’en passe.  

Il faudra donc ajuster vos repas et allier PLAISIR avec justesse pour être au top à la sortie de ce confinement.

Mais je vous l’ai dit : Le plaisir ne doit pas disparaitre mais être obtenu différemment    

Si vous faites partie des personnes qui doivent rester à la maison, en télétravail ou non. Profitez de ce moment pour prendre plus de temps à cuisiner.

Si les enfants sont là, faites-les participer à la confection de délicieux 4h. Usez de fantaisie : Faites des jus pleins de couleurs en mélangeant des légumes et des fruits (crus).  

Préparez de délicieux ‘’poké bowl’’ très tendance en y mettant par exemple : une protéine ( des dés de saumon frais, de l’avocat coupé en petits cubes, de la salade croquante coupée en fines lamelles, un fond de riz japonais ou basmati, des noix de pécan ou de cajou et un assaisonnements maison). Utiliser vos bols, des baguettes chinoises et c’est partie pour un air d’exotisme.  

Préparez des galettes à l’avoine et flocons de riz avec un œuf battu et un peu de sucre complet, faites – en une galette et hop ! à la poele avec un fond d’huile de coco : un vrai régale au petit-déjeuner !    

Faites votre apéro en privilégiant des légumes crus en petits cubes, des sauces légères (toujours mieux que chips et cacahuètes) et si vous avez la flegme de cuisiner, faites de votre apéro : Un apéro-dinatoire lui aussi très tendance !

Et pour être encore plus fun, faites le le plus beau et coloré possible pour le partager avec vos amis via ZOOM, ou TEAMS ou SKYPE ce qui vous permet de rester connecté à une vie sociale et joyeuse. Pour cela couper en carrés les restes de poulet du midi ou de poisson émietté et disposé dans une coupelle, quelques oléagineux, des graines germées, une bonne huile de noix, de colza ou de noisette, quelques graines de courges, de sésame grillé….c’est pas mal non ?       

Continuez à pratiquer des exercices physiques un peu tous les jours (20 minutes/jours régulièrement).
Pour ma part j’ai trouvé sur YouTube des exercices qui s’adapte à ce dont j’ai besoin. Choisissez des vidéos faites par des kinés, ostéopathe, voir professeurs de yoga.  


Toujours sur YouTube, il y a des vidéos de sophrologie, des vidéos pour voir autrement, pour s’ouvrir à autre chose.   Mettez de la musique, chantez, dessinez, faites de la couture, du dessin … : L’important est de se faire PLAISIR !  


UTILE : Et si vous avanciez vos dossiers en retard, à votre rythme, tranquille.Si vous lisiez ce fameux livre qui est à côté de votre lit depuis si longtemps.Si vous tentiez d’apprendre encore (langues étrangères, cours divers et variés…). Pour une fois, les nouvelles technologies nous permettent de pouvoir apprendre des tas de choses gratuitement sur le net.


Cherchez les sites pour télécharger des livres, des revues en pdf gratuits et en toute légalité. …..et j’en oublie certainement.  

RESPIREZ ! c’est le meilleur moyen de vous sentir mieux, plus léger, plus serein.   Vous n’avez pas l’habitude de ‘’respirer profondément’’ ?   Débuter ainsi, la base : simple et facile à réaliser :   On inspire par le nez – on gonfle son ventre. On expire par la bouche – on dégonfle son ventre.

On pratique allongée, les bras et mains décroisées, paumes vers le ciel pour récupérer de l’Energie. Paumes vers la terre pour s’ancrer. Vous êtes au calme et tranquille. Bien installé.  

UNE ASTUCE pour vous aider : COMPTEZ en inspirant jusqu’à 3 ou 4 selon votre capacité et expirez sur le même temps. Plus c’est long et mieux c’est. Le souffle devient fluide, tranquille et au bout de quelques temps ce sera un réflexe.

                Attention à na pas vous ruer sur tous les compléments susceptibles de vous faire du bien pendant le coronavirus : beaucoup de choses circulent et beaucoup de ‘’vendeurs’’ en profite pour faire du business à tout prix. Pour toutes supplémentations, n’hésitez pas à me contacter pour avoir les contacts sérieux, les protocoles sérieux et les fournisseurs de bons conseils de qualité.      

A très bientôt pour des cours de relaxation en groupes….préparons l’après!

Merci a vous tous
 
Mis en avant

Respiration anti stress

Vivez mieux – gérez mieux votre stress avec l’aide de la respiration

La relation entre respiration et état émotionnel n’est plus à prouver : la vie psychique influe sur la respiration, la respiration influe sur la vie psychique.

Lorsque vous êtes anxieux, la fréquence respiratoire devient plus rapide et plus ample. Elle a pour conséquence d’aggraver la situation en majorant les symptômes anxieux (rythme cardiaque accéléré, sueurs, tremblements…)

Connaître son ennemi :

En cette période de confinement, les émotions sont soient totalement bloquées, voir paralysées ou au contraire exacerbées (la colère, la peur, l’envie, la jalousie…. ), mais il peut y avoir des « blessures non résolues » qui refont surface et contractent les muscles de notre abdomen et rendent votre respiration difficile.

Visualiser et compter

Voici une technique respiratoire de combat ». Pour ma part je l’ai toujours appelé la ‘’respiration carrée’’ qui aide à se concentrer, à contrôler les émotions et les pensées, et à gérer le stress en quelques secondes.

Cet exercice se décompose en 4 parties

  1. Respirez lentement par le nez en comptant jusqu’à quatre.
  2. Retenez votre respiration en comptant jusqu’à quatre.
  3. Expirez lentement par la bouche en comptant jusqu’à quatre.
  4. Retenez votre respiration en comptant jusqu’à quatre.

Répétez l’exercice trois à cinq fois, et visualiser chaque chiffre lorsque vous comptez dans votre tête.

Plus vous répéterez cet exercice et plus il deviendra efficace.

Sophie debaty votre naturopathe et hypnothérapeute

Mis en avant

Une bonne immunité pour faire face à l'ennemi!

Notre système immunitaire

L’IMMUNITE C’est quoi :

Encore plus que jamais en ces jours de confinement forcé et de morts, nous devons nous battre pour la vie. Pour lutter contre les virus, bactéries, champignons et autres parasites qui sont omniprésents autour de nous, nous devons avoir un système de défense efficace : le système immunitaire.

Ce système fait intervenir de nombreux organes répartis dans tout le corps, notre système immunitaire nous protège en permanence contre bien des menaces.  

Il est donc absolument crucial de maintenir cet ensemble en bon état de marche.

Ce qui peut perturbé ce système immunitaire

Les facteurs et les causes sont nombreux : l’âge, la maladie, la malnutrition, la sédentarité ou au contraire le surentrainement, le surpoids, le stress, le manque de sommeil, les polluants, l’usage de tabac, l’alcool en excès, les drogues dures…

A l’inverse, une bonne immunité est favorisée par un ensemble de facteurs : hygiène de vie saine, pratique régulière d’une activité physique, gestion du stress et/ou pratique méditative, maintien d’une bonne masse musculaire, sommeil réparateur, nutrition, etc.

Ce qui peut aider

Une alimentation saine

Ce n’est pas ce qui vous permettra de combattre les virus et bactéries pathogènes certes mais c’est une partie à ne surtout pas négliger. Et entres nous c’est simple et agréable de bien manger !

Un sommeil réparateur – Une activité physique régulière ( c’est le ‘’régulier’’ qui est important) – Une gestion du stress optimisée par la méditation, la vision positive, la relaxation mais aussi la création, l’envie de faire, de partager…..

Des compléments par ordre d’importance :

VIT D – elle est très liée à notre système immunitaire. Son rôle est très important.

Posologie si vous n’ etes pas trop carançé au départ : 2000 UI / jour pendant les périodes sans soleil.

VIT C – elle est la vitamine clé de l’immunité. Plusieurs formes existent et il y a les naturelles et les chimiques…..aie, dur de s’y retrouvé. (La forme ‘’liposomée’’ semble être une des meilleure et des mieux assimilée par notre organisme).

Pour prévenir les rhumes, on la prendra avec du ZINC ou l’on mangera des fruits de mer, huitres, foie, graines de sésame, légumineux….

Les PROBIOTIQUES car notre intestin est le 1er organe de défense et s’il est poreux il laissera entrer les ‘’méchants’’. Et évidemment quand on a pris des antibiotiques sur une longue période ou répété dans l’année, quand on a eu une gastro entérite ou encore lorsque l’on a une alimentation anarchique et industrielle ca n’arrange rien. Et c’est la que l’on prescris ces fameux probiotiques qui sont sencés remplacer les mauvaises bactéries par de bonnes bactéries…mais la encore c’est un grand flou : Quelle marques ? Quelle quantités ? Combien de temps ? Quelles souches ?….. et encore une fois, faire confiance aux professionnels avec lesquels travaille votre naturopathe ou autre thérapeute.

Donc je vous donnerais le nom de laboratoires en qui j’ai confiance.

La phytothérapie (les plantes qui nous veulent du bien) :

  • ECHINACEE (stimule le système immunitaire – combats les virus du froid et les infections respiratoires) Augmente la production d’anticorps, réduit l’inflammation et favorise la migration des globules blancs vers le site de l’infection.
  • GINSENG (effet modulateur sur le système immunitaire – renforce contre le virus de la grippe).
  • La GRIFFE du CHAT contient des alcaloïdes qui renforcent le système immunitaire.  Augmentent le nombres de globules blancs.
  • Les ALKYGLYCEROLS d’huile de requin ou AKG jouent un rôle important dans le système immunitaire. En cas de maladies infectieuses.

Pour ceux et celles qui me font confiance, vous pouvez me contacter pour avoir le protocole prévue et mis au point par un laboratoire sérieux offrant des produits de hautes qualités.

Voici ce qu’il propose brièvement : VIT C + VIT D + MAGNESIUM + LACTOFERRINE . Mais rappellez vous que c’est la qualité du produit qui fera que son efficacité sera au rendez-vous. Evitez de prendre des compléments sans indications particulières.

J’espère que ces conseils vous seront utiles. En attendant restez chez vous autant que faire se peut et merci à tout ceux qui travaillent à sauver des vies, a nous réapprovisionner, a vider nos ordures, a garder nos enfants et j’en oublie certainement. Merci encore.

Mis en avant

Les erreurs à éviter!

Les réflexes alimentaires à éviter et pourquoi les éviter

Évitons de :

Manger des fruits crus en dessert.

o   Pourquoi ? : Les fruits sont composés de sucres très rapidement assimilables par l’organisme. Du coup, ils se digèrent très vite alors que les autres aliments contenus dans l’assiette (les protéines, le gras, les féculents) se digèrent lentement et chacun de façon différente. Les fruits crus restent donc ‘’bloqués’’ et pendant cette attentes ils fermentent (ballonnements, fatigue, gaz… ) alors que si vous les mangiez seuls ils passeraient dans l’estomac tout tranquillement et seraient très vite digérés dans l’intestin grêle. Il est donc plus bénéfique de les consommer par exemple au gouter.

Boire systématiquement un café à la fin du repas.

Lire la suite « Les erreurs à éviter! »

Comment relâcher les tensions

Voici un exercice pour être mieux !  La cohérence cardiaque.

Je pense que vous en avez déjà entendu parler mais en cette période, beaucoup d’entres nous ont plus de stress ou de peur ou simplement une sensation ‘’étrange’’.

Il s’agit d’une méthode de relaxation qui consiste à contrôler ses battements cardiaques afin de mieux réguler son cerveau. Elle permet d’obtenir un état émotionnel plus calme et équilibré en agissant instantanément sur nos tensions et en diminuant durablement notre anxiété. Cette technique permet ainsi de se recentrer sur soi, d’augmenter ses capacités intellectuelles et de réduire son état de stress.

En pratique

Trois fois par jour, prenez une pause de cinq minutes afin de pratiquer l’exercice.

Installez-vous confortablement sur un fauteuil, le dos bien droit, et respirez avec le ventre six fois par minute.

Ensuite, faites la même chose 5 fois d’affilée jusqu’à obtenir  les cinq minutes.

N’hésitez pas à aller sur youtube pour ajouter un petit plus qui sera fun (DU SON ET UN VISUEL).

Pour une détente express ! La paille 

Vous voulez baisser la tension, les émotions fortes, le stress ?

Vous voulez réguler votre rythme cardiaque ?

En pratique

Inspirez en gonflant le ventre. Expirez lentement par la bouche comme si votre souffle passait par une paille.

Faites en sorte que votre expiration soit la plus longue possible pour être le plus efficace possible.

Puis – Concentrez votre attention sur

  • Votre menton…afin de détendre votre visage.
  • Vos épaules…afin de détendre la nuque, les épaules, les bras, le tronc et le dos.
  • Votre abdomen…afin de favoriser le relâchement du ventre, du bassin, des membres inférieurs.

Puis – Refaites de nouveau cet exercice mais cette fois et sur l’expiration, prenez conscience de la détente qui gagne chacune de ces parties.

Recycler en s'amusant

Vous ne savez que faire en cette période de confinement et les questions se posent, se propagent… Alors laissez aller votre imagination.

Qu’aimez-vous faire et que vous n’avez jamais le temps de faire?

Vous aimez créer, recycler mais vous n’avez jamais essayé par fautes d’idées? de temps? ….voici quelques idées pour vous, pour partager avec vos enfants. Une façon différente de vivre, de faire, de voir les choses, de s’occuper les mains et une façon de se vider la tête.

  • CAISSES DE VIN en bois, caisses en bois pour créer des étagères colorées et funs, à chacun son thème de prédilection et ses couleurs.
    • Choisir au préalable ses couleurs, la photo de magazine qui sera en lien avec votre thème et la couleur choisie pour être cohérent.
    • Pensez tout d’abord à poncer, nettoyer la caisse et la laisser sécher.
    • Peindre une première couche l’extérieur de la boite puis une seconde couche.
    • Peindre l’intérieur de la boite en 2 couches.
    • Coller avec du vernis colle la photo et badigeonner de cette même colle l’image et laissez sécher.
    • Rectifier avec un pinceau fin les débordements, les  »effets ». Sécher et passer une couche de vernis à l’eau partout ou aux endroits les plus utilises : Par exemple extérieur parce que vous la manipuler, au cas ou il y est de l’eau dessus etc… puis l’endroit ou vous allez poser vos objets ou livres. Voilà. à vous de les disposer de façon esthétiques.
Caisse à vin  »ZEN »

les aliments de février

Extrait du site femininbio.com

Votre fiche des aliments de février

Fruits Citron, clémentine, kiwi, poire, pomme

 

Légumes Betterave, brocoli, carotte, celeri, choux, chou-fleur, chou de bruxelles, crosne, endive, fenouil, mâche frisée, navet, oignon, poireau, pomme de terre, potiron, rutabaga, salsifis, topinambour

 

Poissons Bar de ligne, brochet, carpe, dorade royale, hareng, maquereau, mulet, rascasse, rouget barbet, rouget grondin, sandre, sardine, saumon atlantique, thon blanc, moules, calamar, seiche, poulpe, huitres, coques, St jacques

 

Viandes Agneau, boeuf, dinde, oie, porc

 

Champignon Truffe

 

Fromages Broccio, cancoillotte, féta, mascarpone, parmigiano reggiano, salers, vacherin

 

Extrait du site docteurbonnebouffe.com

24 fruits et légumes de saison à privilégier en février

Les fruits du mois de février

 Le citron

Premier fruit de saison à privilégier au mois de février : le citron. En vérité, disponible toute l’année, il présente l’avantage d’être un aliment peu calorique qui malgré tout possède une haute richesse nutritionnelle. 

En effet, avec ses 34,3 calories pour 100 grammes de pulpe fraîche, le citron possède de nombreux bienfaits. Il est fortement pourvu en potassium, calcium, mais aussi en magnésium, phosphore, manganèse, fer et cuivre. Il est également une excellente source de vitamine C. Précieux atout minceur et détox, il est également un aliment santé par excellence de par sa richesse en divers antioxydants, qui luttent contre les radicaux libres qui peuvent endommager les cellules !

L’astuce de DocteurBonneBouffe.com : Lorsque vous vous sentez fatigué, ajoutez du jus de citron pressé à de l’eau tiède et buvez-en à jeun au matin pendant quelques jours.

Crédits photo: FreeDigitalPhotos.net/Ambro

 La Clémentine

Le mois de février, on continue la saison des clémentines ! La clémentine n’est pas à confondre avec la mandarine qui n’a pas ou peu de pépin comparée à sa cousine.

Autre avantage de ce fruit de saison : comme tous les agrumes, ce sont de bonnes sources de vitamine C et d’antioxydants. Un atout de taille car cette dernière est indispensable en hiver car elle permet de booster les défenses immunitaires. Enfin, leur teneur en fibres solubles aide à réduire le cholestérol sanguin. A privilégier donc, ce mois-ci !

Crédits photo : FreeDigitalPhotos.net/dan

Source: Lanutrition.fr

 Mandarine

Justement la mandarine, on en parle ! Avec sa belle couleur orange et ses parfums acidulés, la mandarine booste la morosité hivernale. Vitaminée, elle apaise différents maux tout au long de l’année.  Riche en vitamine C, elle renforce notamment le système immunitaire : une action précieuse pour faire face aux infections hivernales comme la grippe et le rhume.

Cet agrume du mois de février antioxydant et anti-inflammatoire pourrait jouer un rôle dans la prévention de certains cancers, notamment du colon, et des maladies cardio-vasculaires. A consommer donc ce mois-ci !

Source: Phlbi.org

Le Kiwi

Le kiwi fait partie des fruits de saison à privilégier en janvier, et en février aussi ! Il est de saison mais il est aussi bon pour la santé ! Saviez-vous, par exemple, que le kiwi renferme deux fois plus de fibres que la pomme (3,5 g par portion de 100 grammes, contre seulement 1,4 g pour la pomme) ?

De plus, grâce aux antioxydants qu’il contient, le consommer régulièrement préviendrait l’apparition de maladies cardiovasculaires et de certains cancers.

Crédits photo: FreeDigitalPhotos.net/mapichai

Les Litchis

Dernier mois pour profiter des bienfaits du litchi ! Ce fruit originaire du Sud de la Chine est, comme le kiwi, un fruit riche en vitamine C. Ainsi, 100 grammes de litchis frais suffisent pour atteindre la quasi-totalité de nos besoins en vitamine C (entre 80 à 95% !)

Crédits photo: FreeDigitalPhotos.net/anankkml

Autre fruit de notre liste des fruits de saison : le pomélo ! Alors qu’on le confonds souvent le pamplemousse, ce dernier – à la différence du pomélos, viendrait d’Asie.

Nous, nous privilégierons ce mois-ci le pomélo, fruit de saison, plus local et qui regorge de bienfaits. Les principaux : sa richesse en vitamine C et en antioxydants, qui en font un excellent aliment contre les coups de mou de la fin de l’hiver !

Source: hogarmania.com

La pomme

Fruit de toute saison et donc aussi de février, la pomme peut se manger crue, cuite, en tarte, et même dans des plats salés comme le boudin noir aux pommes ! Son atout nutritionnel est qu’elle est un fruit très rassasiant en plus d’être facile à emporter.

L’astuce de DocteurBonneBouffe.com : Attention tout de même à l’éplucher si elle n’est pas bio, car la pomme est connue pour être un des fruits les plus contaminés par les pesticides.

Crédits photo : Freedigitalphotos.net

La poire

Ce mois-ci encore, les poires d’automne vont fleurir sur les étalages ! Parfait quand on connaît l’expression : « Être bien plus sain qu’une poire » ! Puissantes antibactériennes grâce à leurs richesses en tanins et en acide caféique, les poires nous protégeront en février des différentes infections et maladies : pratique par ces temps hivernaux !

L’astuce de DocteurBonneBouffe.com : Même conseil que pour les pommes de saison, privilégiez les bio et issues d’agriculture locale autant que possible !

Crédits photo : Freedigitalphotos.net

Les légumes du mois de février

La Betterave

Premier des nombreux légumes du mois de février : la betterave qui nous fera profiter de ses bienfaits extraordinaires ! Riche en vitamines A et C, en acide folique et en minéraux tels que le magnésium, le fer (ce qui est notamment apprécié par les végétariens et les végétaliens) et le phosphore, sa richesse en divers éléments nutritifs nous procurera de l’énergie et revitalisera notre organisme.

L’astuce de DocteurBonneBouffe.com : Sachez que les feuilles de betteraves sont également comestibles. Elles  sont d’ailleurs riches en acide folique (vitamine B9), en bêta-carotène, en calcium et en fer. A tel point qu’il serait dommage de s’en priver !

Source: Lesfruitsetlegumesfrais.com

La Blette

Autre légume de notre liste des légumes de saison : la blette. Appelée aussi bette ou encore bette à carde, ce légume aux multiples noms qui peine à se faire connaître, est en réalité un excellent allié santé ! Elle est avant tout très pauvre en calories, mais riche en vitamines et nutriments essentiels.

Crue ou cuite, elle est une excellente source de vitamines C et A, de magnésium et de potassium. Elle a un fort pouvoir antioxydant et est riche en fibres, dont nous manquons dans notre alimentation.

L’astuce de DocteurBonneBouffe.com : La blette s’épanouit très bien en soupe ou en potage, voir en purée – mariée à d’autres légumes ou seule.

Source : gietaravu.com

La Carotte

En février, on fait place à la carotte ! Qui n’a jamais entendu la phrase « Mange tes carottes, tu auras les joues roses » ? Et bien la carotte vous permettra d’avoir un teint plus hâlé en effet grâce à son bêta-carotène qui est un puissant antioxydant. Le bêta-carotène qu’elle contient ralentit également le vieillissement et améliore l’état de la peau. Un légume de saison à ne pas manquer donc pour avoir la bonne mine, même en hiver !

Crédits photo: Mister GC/FreeDigitalPhotos

Le Céleri

Autre légume gourmand de ce mois-ci : le céleri, appelé également céleri-branche ou céleri à côtes. Il n’est néanmoins pas à confondre avec le céleri rave !

Le céleri possède de nombreux atouts dont il serait dommage de se passer en février. Son principal bienfait se trouve dans sa richesse en fibres, qui permettent d’éviter constipations, qui améliorent le transit intestinal et fortifient l’estomac.

L’astuce de DocteurBonneBouffe.com : A noter que ces fibres sont mieux tolérées quand le céleri est finement râpé ou cuit.

Crédits photo : Freedigitalphotos.net

Le chou-fleur

Le chou-fleur est, lui aussi, à l’honneur en février ! Riche en vitamine C, il renfermerait aussi des composés bio-actifs agissant contre certains types de cancer ou encore le déclin cognitif (2)

L’astuce de DocteurBonneBouffe.com : Pour tirer le maximum de bénéfices du chou-fleur, mangez-le cru ou légèrement cuit (croquant).

Crédits photo: FreeDigitalPhotos.net/SOMMAI

 La Courge

Dernier mois pour profiter pleinement des courges ! Pour rappel, il en existe deux sortes : les courges d’hiver (citrouille, potimarron, etc.) et la courge d’été (la courgette).

Quoi qu’il en soit, elles sont toutes sources de pro-vitamine A ou de bêta-carotène qui agissent dans le métabolisme du fer, la santé de la peau et des muqueuses, le système immunitaire ou encore la croissance.

Source : FreeDigitalPhotos.net

L’échalote

Autre légume de saison qui pourra vous être très utile en cuisine : l’échalote ! Riche en différentes substances anti-oxydantes, elle serait notamment dotée d’effets protecteurs particuliers vis-à-vis certains types de cancers, et notamment ceux de l’estomac et de l’intestin.

Source: Groupeepicia.com

Les endives

Nouveauté dans notre assiette : l’endive, ou encore appelé le chicon pour nos amis belges, débarque !

Sa particularité, outre sa légère amertume, est qu’elle est riche en vitamine B9 qui participe dans la constitution des globules rouges, de l’ADN et des cellules musculaires et osseuses.

Source : Les producteurs de Fruits & Légumes du Haut-Poitou

Les Épinards

Réputé pour sa haute teneur en fer, l’épinard arrive également dans nos assiettes de février en nous fournissant une quantité exceptionnelle d’autres vitamines et minéraux. Remède contre l’anémie et la chlorose, il est recommandé chaque fois qu’une perte sanguine nécessite un remontant (règles, crachements de sang, etc).

L’astuce de DocteurBonneBouffe.com : on consomme souvent l’épinard cuit (avec de la crème ou de la ricotta), mais ses pousses sont également délicieuses crues, notamment en accompagnement sous forme de salade.

Source : FreeDigitalPhotos

Les fèves

Autre aliment présent sur notre liste de fruits et légumes de saison : les fèves ! Avec leur quantité de protéines végétales supérieure à la moyenne des légumes, les fèves fraîches sont nutritives, c’est pourquoi elles sont  title= »Idées recettes à base de fèves » recommandées dans de nombreuses recettes végétariennes et végétaliennes.

L’astuce du Docteur BonneBouffe: On utilise les fleurs de la fève en infusion ou en décoction pour calmer les douleurs des coliques néphrétiques, les inflammations de la prostate et les affections des reins.

Source: Harvest-green.in

Les Oignons

Qu’il soit rouge, jaune ou blanc, l’oignon se cuisine dans le monde entier. Il est un aliment incontournable de votre panier de saison, car il contient notamment de la rutine, un composé chimique qui permettrait, d’après l’étude récente publiée dans le Journal of Clinical Investigation (1)  d’empêcher les caillots de sang dangereux de se former.

Crédits photo : whatwolf / Freepik

Les poireaux

Mais notre liste d’aliments de saison n’est pas terminée ! Le poireau débarque aussi, avec un atout principal : sa richesse en fibres. En effet, avec 2,46 grammes de fibres par 100 grammes,  une portion de 100 grammes permet de couvrir près d’un quart des apports journaliers recommandés en fibres !

L’astuce de DocteurBonneBouffe.com : Ajoutez les poireaux dans vos soupes ou vos purées de légumes. Que ce soit en guise de prévention ou en phase de crise, ils sont de très bons remèdes naturels en cas de constipation.

Source : Jacques Remy & Fils

Pomme de terre

La pomme de terre possède de nombreux éléments essentiels à notre santé. Cuite au four, elle conserve alors sa richesse en vitamine C, ce qui en fait un des aliments clés à privilégier pendant l’hiver.

Contrairement à une idée très répandue, la pomme de terre ne fait pas nécessairement grossir : en effet, elle trouve très bien sa place dans un régime amaigrissant. À condition bien sûr de suivre les quelques conseils présents dans l’article « Les féculents font-ils grossir ? ».

Source : Freedigitalphotos.net

Potiron

Autre légume de saison qui tend à être consommé : le potiron ! Ce dernier présente d’intéressants bienfaits pour notre santé, qu’il s’agisse de sa chair ou de ses graines.

Son principal atout ? Sa riche en pro-vitamine A qui est reconnue pour ses propriétés anti-oxydantes majeures.

Crédits photos: Twobee/FreeDigitalPhotos

 Radis noir

Le radis noir est une espèce ancienne généralement présente sur les étalages de février, dont on ignore l’origine exacte, mais qui offre d’intéressants bienfaits et vertus sur la santé.

Source de vitamine B9, il contribue notamment au bon fonctionnement du métabolisme, à réduire la fatigue et à la régulation du système immunitaire. Il apaiserait également les troubles digestifs (ballonnements, constipation, etc.) et favoriserait la digestion.

Source: http://www.graines-bocquet.fr

Topinambour

Le topinambour fait partie des légumes dits « oubliés » mais que nous n’oublions pas dans notre liste des fruits et légumes de saison !

En plus de contenir des vitamines et des minéraux, le topinambour est riche en inuline, qui aide à lutter contre la constipation, aide à réguler la flore intestinale et pourrait même prévenir de certains cancers comme celui du côlon ou du sein.

Source : Les fruits et légumes frais

Le petit conseil du mois pour manger de saison

En février comme en hiver, les températures froides poussent notre organisme à puiser davantage d’énergie pour lutter contre le froid.

Les graines germées sont d’un excellent recours à cette période de l’année, car elles renferment un grand nombre de vitamines et de nutriments – parfait pour nous apporter tout ce qu’il faut pour lutter contre les petits rhumes, les nez bouchés ou encore pour renforcer son système immunitaire, tellement fragilisé en cette période de l’année.

Sources : Fruits-legumes.org

 

Salade chaud froid Complète (végétariens)

alcavie Ingrédients :

Salade de mâche, laitue, batavia ou autres en BIO.

Huiles : noix, colza, olive, lin….de qualité + un peu de vinaigre de cidre si envie.

+ 1cc bombée d’Alcavie de chez  »jentshura » : Un concentré de vitamines, minéraux sans gluten, sans sucre, sans lactose. Permet de ne pas être fatigué, fournit le carburant pour les mitochondries (nos centrales énergétiques cellulaires). Forte concentration de potassium. FORTIFIE LES REINS. (en magasin bio  »so bio »,  »bordeaux régimes », et quelques biocoop….

& Un légumineux ou céréales : Au choix : lentilles corail, petit épeautre, boulgour (cuits à l’eau ou dans une poêle avec 1/2 cube de bouillon de volaille ou miso pour les végétariens et recouvert d’eau. 1 à 2 cc huile de coco pour le gout.

Quand c’est cuit : on dispose la salade puis le légumineux & la céréales ou les deux pour un apport + complet en protéine. les herbes fraîches, sel poivre et un filet d’huile. QQs graines de sésame grillées. UN REGAL.

Pour les non végétariens : 1 céréale OU 1 légumineux + un filet de poisson ou du bland ce poulet.

boulgour champignons

Ingrédients :

Champignons de Paris  frais ou surgelés

Ail et Persil

Boulgour bio

Cuisson : Huile d’olive ou huile de coco

Variantes :

  • Ajout de Parmesan au dernier moment.
  • Y mettre des allumettes de jambon cuit ou cuit et fumé.

PREPARATION

A la poêle chaude ajouter ail et persil avec huile d’olive ou coco. Y ajouter les champignons en lamelles surgelées ou frais. (couvrir et à feu moyen). Avant que l’eau ne s’évapore et alors que ça cuit : Y mettre le boulgour dessus et mélanger (ça va cuire avec le jus des champignons, l’huile et ail / Persil) : Hum! Miam.

Laisser couvert et à feu doux doux. Quand c’est prêt (boulgour al dente et eau évaporée), SAVOUREZ!!

 

Simple et économique. Pour les végé et les végan, tel quel ou pour tous les autres avec un jaune d’oeuf cru au dernier moment ou parmesan ou jambon (pendant la cuisson).

 

Ah, oui, j’oubliais : un 1/2 avocat découpé en petits cubes à côté et on le mange en même temps (du coup, moins sec….J’adore!).

 

A bientôt

 

 

 

 

 

 

Potimarron & tofu lactofermenté

UN POTIMARRON (CUIT VAPEUR ENTIER ou coupé en 2).

  • Une fois cuit retirer les graines. Mis dans l’assiette tel quel (avec la peau c’est plus joli) un filet d’huile à votre gout (voir suggestions), sel poivre .
    • On peux ajouter un peu de menthe fraiche ou coriandre.

UN TOFU LACTO FERMENTE (le mien était au PESTO)

COURGETTES (à poêler rapidement au wok ou à la poêle (sans teflon c’est mieux) avec , un peu d’ail si vous aimez (effet hypotenseur si utilisé souvent) , et ça donne du gout.

BOULGOUR ou SARRASIN bio (si intolérance au gluten) – cuits à l’eau.

  • Une fois cuit et égoutté, la céréale sera mélangée aux courgettes + pesto + ail ou oignons si vous préférez (et si vous n’avez pas trop de problèmes de flatulences)

HUILE DE NOIX (à mettre crue sur les aliments une fois dans l’assiette (oméga 3)  ou huile de noisette ou sésame (dépendra de vos gouts)

SEL POIVRE (peu de poivre si brulures œsophage et peu de sel si hypertension)

+ graines : sésame ou graines de courges ou graines de lin

LE + que vous pouvez utiliser : 1cc d’ALVIE (produits jentschura).

Veuillez excuser mon telephone avec lequel je prend les photos mais mon pc ne le reconnait pas ….Donc, la photo arrivera + tard